514 939-2492

Group 3 rendez-vous

Hautes technologies + dentisterie moderne

Les troisièmes molaires

Elles poussent généralement entre la fin de l’adolescence et la mi-vingtaine. Elles peuvent toutefois apparaître tardivement, ou ne jamais pointer.

Quand extraire une dent de sagesse?

Lorsque bien alignées, ces dents sont très utiles lors de la mastication. De même, si elles n’affectent aucunement votre condition buccale, il n’y a aucune contre-indication à les garder en bouche.

Dans certains cas où la dent est poussée, mais qu’un opercule est présent, il est possible de procéder à l’ablation de l’extension de la gencive (operculectomie) et éviter l’extraction.

La chirurgie sera privilégiée lorsque la dent demeure entièrement ou partiellement incluse dans l’os de la mâchoire. Anormale, cette condition peut entraîner certains problèmes :

  • Infection
  • Inflammation des gencives
  • Développement de kyste ou de tumeurs bénignes

Pour éviter des complications futures ou des dommages aux dents adjacentes, l’extraction est conseillée.

Complications possibles

  • Désalignement de la dentition en raison d’un mauvais axe d’éruption
  • Un mauvais alignement peut entasser ou endommager les deuxièmes molaires
  • Une dent partiellement incluse est plus susceptible aux caries et aux maladies gingivales

Les troisièmes molaires peuvent surprendre au point où une dent asymptomatique (incluse ou non) peut soudainement causer une panoplie de problèmes, et ce, à tout âge.

Les maux associés aux dents de sagesse

  • Douleur localisée ou irradiante, parfois cyclique
  • Gencives douloureuses, enflées et rougies au fond de la bouche
  • Infection
  • Pression, élancement dans la région de l’articulation, devant l’oreille
  • Mauvais goût persistant dans la bouche
  • Présence de pus ou d’une bosse
  • Douleur aux joues, raideur à la mâchoire

Depuis 25 ans, le Dr Malouf prend soin de ma santé dentaire de façon absolument excellente.

Pascal A.